Tous ces cadeaux de la nature par Tina

Voici une petite info pour toutes celles et ceux qui veulent utiliser leur temps différemment. En ce mois de mars les jardins sont souvent vidés, les légumes dans les magasins viennent de loin et surtout en ce moment on peux se poser la question du « Et si on n’est plus livré ? » Et bien aucun mois nous donne autant de plantes comestibles que le mois de mars. De toujours les gens profitaient de cette période du premier printemps afin de se nourrir de plantes sauvages.

Chez nous on trouve actuellement le bien connu pissenlit, le mouron d’oiseau, l’alliaire, les pulmonaires, la reine de tous ces légumes sauvage l’ortie (!), l’oseille, les premières feuilles d’achillée, le plantain et pleins d’autres.

Je vous laisse le soin de les identifier par vous-mêmes, regardez dans vos bouquins et sur internet pour les reconnaître ou demander (avec la bonne distance) à un voisin.

Cette cure de printemps de plantes sauvages est vivifiante, nettoie l’organisme car beaucoup de ces plantes sont diurétiques, de plus elles sont bourrées de vitamines (rien à voir avec les légumes souvent stockés depuis l’automne) de minéraux, de fibres et d’oligo-élément.

Et comment les utiliser ? Avec fantaisie et amour. En salade, hachées finement, en pesto, en fromage blanc ou yaourt aux herbes, en tarte, en soupe, je suis sûre que vous trouverez encore pleines d’autres manières de le préparer, peut-être vous pouvez partager vos idées ?

Bonne récolte et régalez-vous,

Tina